top of page

Amour inconditionnel

Tu peux rencontrer d’autres personnes, tu peux embrasser quelqu’un d’autre, faire l'amour avec, tu peux tomber amoureux encore et encore... La vérité c’est que tout ça n’a rien à voir avec l’amour inconditionnel. Ces actes sont liés au mental, à la pulsion et au manque affectif. À la carence de l’égo qui veut toujours plus posséder et détenir. La vérité c’est que tu peux tomber des miles fois amoureux, recommencer à aimer chaque fois que tu tombes et t’attacher a l’idée que ceci est l’amour. Culpa a l’égo qui s’est trompé de vision et qui te fait croire que c’est la bonne. D’ailleurs rien que l’expression tomber amoureux est moche et rempli de négativité. Mais elle est plutôt sensée pour la société dans laquelle on vit. "Tomber amoureux", pourquoi ? Aimer et être amoureux signifierait donc souffrir ? On pense que pour que l’amour est un sens il faudrait souffrir. Il faudrait que ça face mal de l’intérieur. À moi, cette vision pauvre de l’amour m’attriste parce que tout le monde y croit éperdument. Le monde devrait savoir et comprendre que tomber amoureux ce n’est pas aimer correctement. On peut tomber amoureux de n’importe qui, de n’importe quoi. On peut tomber amoureux des millions de fois. On recommence encore et encore continuant de chercher ce qui pourra nous combler plus. Plus blond, plus gentil, moins toxique, moins grand, plus aimable, moins jaloux etc… On tombe amoureux d’un corps, d’une voix , d’une odeur, d’un visage, d’une idée, d’un statut, d’un savoir, d’un objet. On se passionne tellement parfois qu’on s’y perd dedans. On s’attache, on s’agrippe à quelque chose de physique, matériel et on se l’attribue. « Tu es à moi, je suis à toi » quand la personne en elle-même ne sait même pas qui elle est.


Bon sang, l’amour ne se trouve pas devant nos yeux. Pourquoi pensez vous que l’amour est quelque chose de subtil, qu’on ressent en fermant les yeux ? Parce que l’amour n’est pas physique, l’amour n’est pas matériel. Il est invisible.


L’homme entache ce qu’est l’amour parce qu’il n’a que ce qu’il voit pour expliquer son monde. Parce que si les choses ne se matérialisent pas sous sa forme, elles n’ont pas de sens. J’appelle ça la limite mentale humaine. L’amour est une énergie, une connexion. Elle vit et vibre là où il n’y a pas d’explications, justement là où l’homme ne peux pas voir. L’amour siège dans l’âme et non dans la tête. Tombes tu amoureux d’une âme? Tombes tu amoureux d’une connexion ? Tombes tu amoureux d’une énergie ? Non. Parce que aucunes de ces trois choses ne se voient ni se possèdent. Aucunes d’entres elles ne peut se détruire, aucune d’elles n’ont de fin.


Elles sont éternelles, intemporelles et inconditionnelles.


Elles se sentent. Elles sont la chaleur, les frissons, le silence, l’harmonie, la paix. Nous possédons chacun une âme, nous possédons chacun la capacité et l’énergie d’aimer inconditionnellement. Ressentir l’amour sans conditions. Sans yeux, sans mains, sans nez, sans ego ni mental, sans codes, sans croyances, sans limites, sans rien pour exister ou pour se faire sentir exister. Tu peux te tromper ou tromper, tu peux aller voir ailleurs, faire des conneries ce n’est pas grave. Si tu aimes ce que tu peux voir, posséder, toucher, sentir et écouter alors tu devras te pardonner parce que tu ne sais tout simplement pas aimer réellement. Et c’est okay!!

Apprendre à aimer dans notre monde n’est pas facile et demande énormément de lâcher prise. Apprendre à aimer demande de ne plus s’identifier à tout ce qu’a ancré notre conscience depuis notre naissance. Apprendre à aimer demande de guérir des traumatismes de notre être. Apprendre à aimer c’est vouloir devenir meilleur, c’est prendre le risque de sortir de sa zone de confort, changer ses pensées, ses idées reçues et ses plus grandes peurs. Elle demande de plonger dans l’inconnu et ça personne n’y est préparer. Car l’amour n’a rien à voir avec ce qu’on nous a enseigné, ni montré. Il n’arrive pas a notre porte et nous offre une vie plus belle. L’amour grandit avec nous, il se construit et il faut en prendre soin. L’amour le vrai est constant. Il n’est pas passionnel, il ne fait pas souffrir. Ce n’est pas les montagnes russes, ni l’explosion intérieur. Non non rien de tout ça. L’amour n’est pas non plus un plaisir, il est ce sentiment de paix profonde. Il est l’harmonie et la stabilité. Il est un refuge, où l’on peut s’abriter et sentir une chaleur romantique. Elle est une réelle médecine, purifiant chaque partie de notre être.


Alors oui, désolée de vous décevoir, l’amour ne brise pas des cœurs c’est l’ego qui en est le responsable. On ne tombe pas quand on aime. Jamais. Car l’amour n’est pas une fatalité. L’amour quand il est inconditionnel, est un pilier. Un allié pour la vie. Il vous soutient, vous élève, vous transforme et vous aide à progresser. Il vous pique là où il faut changer, là où il est temps d’évoluer. Sans jamais n’avoir à vous rabaissez ou vous faire doutez. L’amour inconditionnel est une constante découverte, une constante élévation, c’est s’aimer et aimer l’autre chaque jour un peu plus et un peu plus fort.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Phoenix

Comentarios


bottom of page